dimanche 7 avril 2013

Facebook: nous sommes tous la plaie de quelqu'un...



On me disait dernièrement que mon rapport avec les réseaux sociaux était... mystérieux. Ou plutôt marginal. Dans la vraie vie (oui! J'habite dans un vrai appartement, dans un vrai quartier et j'ai des amis, en chair et en os, qui viennent m'aider à déménager quand c'est le temps et qui sont là pour célébrer ou brailler la vie tout dépendant de l'occasion. Ils font, bien sûr, partie de mes 458 "amis FB", entre le gars dont j'oublie la raison pour laquelle il est dans ma liste de contacts et la fille que j'ai revue pour la dernière fois en 1998...), dans la vraie vie disais-je, je suis plutôt discrète, pas trop du genre à m’épandre en lamentations diverses ou même, à tout simplement parler de moi. 

Je préfère de loin vous raconter des histoires ici quand je sens que c'est le bon moment, ou sur Facebook parce que ça me donne l'impression de "faire un show"... Je me trouve souvent très drôle en fait. Peut-être aussi que je suis la seule à rire de mes "jokes", peut-être pas... Mais pour être honnête, je m'en fou un peu. Toute cette virtualité donne moins d'importance à nos propos, je trouve. Quand ça ne se passe pas dans le blanc des yeux, c'est moins intense, moins direct... et donc moins propice aux débordements d'émotions (je m'y connais en crise de toutes sortes: larmes, hystérie, urticaire... name it!). 

Bref, cette interminable introduction est pour vous dire qu'au fond, nous sommes tous la plaie de quelqu'un sur Facebook. Moi la première, je suis possiblement celle que tu aimerais masquer tellement je pollue ton fil d'actualité. Surtout pendant les élections. T'sais, jamais je ne t'en tiendrai rigueur si tu le fais (mais si je m'en rends compte, je te flush illico de ma liste de contacts).

Pour ma part, voici un mini-palmarès de mes plaies Facebook à moi. Si tu te reconnais, ne vas pas pleurer toutes les larmes de ton corps en boule dans le coin de ta chambre, ce n'est vraiment pas très grave. Profites-en plutôt pour faire comme moi et t'accepter tel que tu es (je sais, je sais, tu es plein d'envie face à cette étonnante maturité...toi aussi un jour, tu te sentiras riche de l'intérieur...)

4- Celui ou celle qui publie quelque chose qui débute par "Curieux de voir combien de mes amis le feront! Si comme moi, tu connais quelqu'un qui connait quelqu'un qui..." et qui demande à ses contacts de faire pareil

Écoute, je ne suis pas homophobe, ni raciste. Je connais des handicapés et des personnes qui ont été très malade. J'aime la nature et je suis pour les femmes, les amérindiens, les nains, les roux, les carnivores, les  végétariens, les chats pis toute, pis toute. Je suis aussi pour la liberté d'ouvrir sa page FB sans se sentir comme une merde à toutes les deux secondes parce que je ne publie pas toutes ces requêtes.

3- Celui ou celle qui publie à tous les jours des phrases à saveur philosophique sur un "background" d'enfants qui meurent de faim ou d'un aigle prenant son envol

Ok je l'avoue. Je l'ai déjà fait une fois ou deux. Dans un moment très sombre de ma vie où j'avais définitivement besoin d'entendre quelqu'un me dire quelque chose comme "celui qui ne s'ennuie pas de toi ne t'aime pas". J'ai lu ça et BANG! Publié. Je comprends par quoi tu passes, je le sais que la main te brûle de cliquer j'aime et ainsi, faire savoir à tous que tu as enfin compris le sens de la vie. Résiste, t'es capable.

2- Celui ou celle qui participe à tous les FUCKING concours qui passent sur facebook, même si la page d'origine contient 22 fautes d'orthographe ("trau québékois" ou "si toi ausi t'ai contre les frais de scolariter")

Le principe est très simple: informe-toi et vérifie les sources des concours auxquels tu participes. Si c'est la boutique à côté de chez vous qui fait tirer un rideau de douche, FINE!!! Mais si c'est "ces tro miiigggooonnn" qui te promet une caméra Nikon à 2000$, oublie ça.

1- Celui ou celle qui parle de météo à tous les jours, deux ou trois fois par jour, et qui pense être le seul à vivre en Abitibi-Témiscamingue

Il neige. Ben oui, il neige! Depuis le mois d'octobre et ça se pourrait que ça se poursuivre pour quelques semaines encore. C'est de même. Tu ne peux RIEN faire. Sacrer après mère nature ne te donne pas l'air ben ben plus intelligent. Et ce n'est pas de la faute de la personne qui "passe la gratte" non plus. Arrête ça ou déménage en Floride.

458 "cheers" à vous tous, amis Facebook! Je vous aime t'sais, je suis même totalement dépendante de vous... La preuve, certains m'ont inspirée ce billet! X




10 commentaires:

  1. Sérieux?!?!?! Même les roux?

    RépondreSupprimer
  2. Ouaip... et les grands-mères, les féministes, les patates pilées avec du beurre...

    RépondreSupprimer
  3. T'as sauté dans le bateau de l'humour quand il a passé, toi... Encore bravo, j'aime donc ça me réveiller avec toi le dimanche matin! :)

    RépondreSupprimer
  4. Permets moi d'ajouter mon grain de sel,

    parler de météo c'est le "ice breaker" international. T'en parle avec le chauffeur de taxi ou avec ton voisin @ qui t'as rien à dire. Pas besoin de le poster sur FB que t'as rien @ dire. *mention spéciale: tous ceux qui mettent une twist à leurs post de météo, desfois c'est drôle et bien tourné, j'ai aimé QUELQUES posts de météo.*

    Pour tout les résultats sportifs de la planète il y a des sites tel que rds.ca qui transmettent le déroulement des matchs en directe. Non mais s'il vous plaît arrêtez donc de poster des scores de match. Mon apprenti journaliste sportif non-inspiré toi.

    ex: 2-1 mtl après 2 période.

    post poche. tant qu'à lire un post d'apprenti journaliste, j'aime bien plus quand il y a un commentaire qui incite à la discussion.. qqchose d'intéressant/personnel, plus qu'un copy/paste du tableaux su'rds.ca

    -Breton.

    RépondreSupprimer
  5. Merci d'aimer les Roux !!

    RépondreSupprimer
  6. Pis tu as des amis qui ne sont pas sur fessebook! Ouf!
    Et pour rire ceux qui ne connaissent pas :)
    http://www.youtube.com/watch?v=CWW05O05ypA

    RépondreSupprimer
  7. moi j,aime les gens qui me font RIRE ET TU EN FAIS PARTIE....une grand-maman qui trouve que la vie est trop sérieuse et que rire c,est le bonheur total...

    RépondreSupprimer

Merci de vos commentaires et n'oubliez pas de me laisser un indice sur votre identité (initiales, surnom, "inside"...)