mardi 21 mai 2013

La Gatineau

Elle barbouille des regrets et des souvenirs
y'aura p't'être un nouveau printemps?
Des roses d'in bottes de pine
Des épines entre les orteils

La Gatineau "trash" en rond

D'la nouveauté dans "boîte à mal"
aux grands maux les grands moyens
M'aimes-tu un peu, beaucoup, passionnément?
Entendre "à la folie"

La Gatineau couve sa clef

La crème dans mon café
Le vin rouge des soirées chaudes
Le feu de paille dans mon lit
La deuxième chance d'une âme vide?

La Gatineau s'pète les bretelles

Un ramassi de vieilles histoires 
La fille ridée de ses soucis
Un pli entre les deux yeux
et un autre dans le plexus

La Gatineau s'ennuie

J'te chanterais bien une chanson triste
J't'écrirais bien ce que j'ai su'l coeur
mais tout ce qui vient
reste muet

La Gatineau émigre au Sud


6 commentaires:

  1. Humour ou pas, j'pars en voyage avec toi. Tout l'temps.
    T'es booooonnnne!
    MM

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'peux-tu mettre des accords là-dessus?

      Please?

      Isa xx

      Supprimer
  2. "Le feu de paille dans mon lit..." C'est beau ce que tu écris Catherine, j'aime toujours ça te lire (quelque soit la forme).

    Bonne fin de session!

    Philippe

    RépondreSupprimer
  3. "Un pli entre les deux yeux, un autre dans le plexus"... celui dans le plexus m'a fait mal... une fille aussi extraordinaire que toi mérite un plexus tout à fait relax ;)
    Je t'aime xx
    MS

    RépondreSupprimer
  4. Est-ce qu'il y a des soirées de powètes? Tu devrais l'organiser!
    Tout droit devant attiré par la lumière, comme un insecte la nuit qui se frotte à la lumière, se brûle et meurt.

    RépondreSupprimer

Merci de vos commentaires et n'oubliez pas de me laisser un indice sur votre identité (initiales, surnom, "inside"...)